pubbanniere antonyL.jpg

Spectacles

Concerts enfant au Louvre

Musée du Louvre
Du
8 oct. 2016
 au 
29 avr. 2017
Dès 8 ans

Samedi 29 avril à 16H. Carte blanche à l’Académie de Kronberg (3/3). Dernier concert de la saison pour les enfants et leurs parents. 6€ pour les moins de 26 ans. Le Louvre offre, à son tour, une belle programmation pour les familles. Ne tardez pas à réserver, les séances sont très vite complètes. 

RESERVER

Tarif Plein 15 €. Tarif Réduit 12 €, Jeune (moins de 26 ans) et solidarité 6 €.
Tarif scolaire, parascolaire 5 €. Gratuit pour les abonnés Famille. 

En vente à la Caisse de l’auditorium. Du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredi et vendredi jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire. 

Samedi 29 avril à 16H. Carte blanche à l’Académie de Kronberg (3/3).
Fondée en 1993 et située près de Francfort, l’Académie de musique de Kronberg a vu passer dans ses rangs quantité de musiciens prestigieux : Valeriy Sokolov, Alina Ibragimova, Marie-Elisabeth Hecker, Tatjana Vassiljeva, Edgar Moreau… Lieu de formation et de rencontre, l’Académie de Kronberg nous montre à travers cette carte blanche de trois concerts ce qu’est le travail de l’interprète aujourd’hui : beaucoup de travail solitaire bien sûr, mais aussi des retrouvailles en groupe, pour trouver l’esprit de la musique de chambre, un atelier où naissent et grandissent les complicités, les amitiés musicales ou extra-musicales.
Les étudiants les plus brillants des dernières promotions, tels Marc Bouchkov ou Adrien Boisseau, feront ainsi voir toute l’étendue de leur talent, seuls ou accompagnés par certains de leurs prestigieux professeurs, comme Mihaela Martin ou Frans Helmerson.

RESERVER


Concerts déjà donnés : 
Samedi 8 octobre à 16h. Les Ombres errantes. A partir de 8 ans. 
Un concert spectacle avec théâtre d’ombres. Au son de la musique de François Couperin, maître d’un art délicat au clavier pour des scènes et des portraits drôles ou tendres, un spectacle poétique qui ravira petits et grands, porté par les ombres façonnées en direct par Philippe Beau, magicien de la lumière. 
Une vraie partition à quatre mains née de la rencontre entre l’ombromane et Iddo Bar-Shaï, pianiste déjà venu au Louvre en 2011 et auteur de nombreux disques très remarqués parus chez Mirare. 

Iddo Bar-Shaï, piano. 
Philippe Beau, ombromane. 
Chine Curchod, mise en espace. 
François Couperin. Les Ombres errantes, Soeur Monique, Les Moissonneurs, Le Rossignol en amour, Les Tambourins, L’Âme en peine, Le Tic Toc Choc, Les Fauvettes plaintives, Les Langueurs tendres, Les Barricades mistérieuses… 

Samedi 19 novembre à 16h. Mozart et Schubert à quatre mains. 
Concert familial, à partager avec des enfants dès 8 ans. 
Salzbourg, c’est aussi pour Mozart le temps des retrouvailles familiales, notamment avec sa sœur aînée Nannerl, qui a cessé de l’accompagner depuis bien longtemps dans ses périples à travers l’Europe. En 1772, il écrit ainsi pour elle cette Sonate à quatre mains K 381, ouverture d’opéra imaginaire pour que frère et sœur puissent se retrouver ensemble autour du même clavier. 
Philippe Cassard et Cédric Pescia, complices de longue date, la mettent en regard avec une autre sonate de Mozart plus tardive, fruit des années viennoises du compositeur, ainsi qu’avec deux des plus belles pages de Schubert pour cette formation si particulière.  

Philippe Cassard, Cédric Pescia, piano à quatre mains
Wolfgang Amadeus Mozart : Sonate en ré majeur K 381, Sonate en  fa majeur K 497. 
Franz Schubert : Rondo en la majeur D 951, Variations en la bémol majeur D 813. 

Samedi 28 janvier à 16h. Le miracle Mendelssohn 2/2. 
Enfant prodige et adolescent prodigieux, Felix Mendelssohn offre l’exemple d’un créateur parvenu dès quinze ans à sa pleine maturité. Équilibre de la forme, richesse de l’inspiration mélodique, verve rythmique : le musicien a mis la barre si haut dans ses premières œuvres de musique de chambre qu’il ne pourra plus qu’égaler ses propres réussites par la suite. En deux concerts, la fine fleur de la jeune génération des musiciens français vous propose de plonger dans ce corpus étonnant et miraculeux. 

Ismaël Margain, piano. 
Amaury Coeytaux, Perceval Gilles, violons. 
Adrien La Marca, Léa Hennino, altos. 
Yan Levionnois, violoncelle. 
Yann Dubost, contrebasse. 

Felix Mendelssohn-Bartholdy. 
Quatuor à cordes en mi bémol majeur opus 12. 

Samedi 11 mars à 16h. Bach et Beethoven par Geniet. 
Lauréat du prestigieux concours Reine Elisabeth en 2013, récompensé pour son premier disque Bach paru chez Mirare, Rémi Geniet est la nouvelle étoile montante du piano français. Pour son deuxième récital au Louvre, il confronte les premiers essais de Beethoven et Grieg dans le domaine de la sonate à l’étonnant Caprice BWV 992 de Bach, page moderne en forme de tableaux successifs où le jeune musicien se lamente sur le départ de son frère préféré Johann Jacob. 

Rémi Geniet, piano. 
Jean-Sébastien Bach, Caprice sur le départ de son frère bien-aimé BWV 992. 
Ludwig van Beethoven, Sonate n°2 en la majeur opus 2 n°2. 
Edvard Grieg, Sonate en mi mineur opus 7. 
RESERVER 

 


 

Par Isabelle d'Erceville
Journaliste de formation et mère de 4 grands enfants. Tête chercheuse de bonnes idées !

NEWSLETTER DE LA SEMAINE

Voir la dernière newsletter
11 novembre 1er janvier Accès fauteuil roulant Activités vacances Billetterie Lamuse Concert éducatif Contemporain En famille Livrets jeux Noël Spectacles vacances Stages vacances Tarif réduit anglais anniversaire ciné-concert cirque gratuit jeux de piste mythologie théâtre classique visite en famille 75001 75002 75004 75005 75006 75007 75008 75009 75010 75011 75012 75013 75014 75015 75016 75017 75018 75019 75020

BONS PLANS

Vous avez les enfants ?
Nous avons les idées !

Recevez notre newsletter hebdo :

Non merci
* Nous ne cèderons jamais vos coordonnées à des tiers